Télécharger les faits saillants de l'étude.

Mot du président

Consultation publique pour une Politique de la réussite éducative

À quoi peut-on s’attendre?
Dans un récent courriel aux personnes déléguées à acheminer aux membres du SERQ, nous précisions qu’une vaste consultation publique pour une Politique de la réussite éducative au Québec bat son plein cet automne. Questionnaire en ligne, consultations régionales et une consultation nationale permettent aux citoyennes et citoyens du Québec de donner leur opinion sur ce que doit contenir une telle politique.

Nous vous mentionnions également que, depuis plusieurs années, nous intervenons pour que l’éducation devienne une véritable priorité, peu importe le gouvernement au pouvoir. Certes, les enseignantes et enseignants méritent d’être entendus. 

Considérant que nous faisons l’école au quotidien, notre voix ne devrait-elle pas avoir une portée plus grande dans les oreilles du ministre de l’Éducation ? 

Nous sortons à peine d’une négociation et en quoi ce gouvernement a démontré que la réussite des élèves et les conditions d’exercice des enseignantes et enseignants étaient des priorités? Ce n’est certainement pas ce mode de consultation qui changera la donne. Ne nous méprenons pas, nous devons obliger ce gouvernement à reconnaître nos priorités. 

L’une d’entre elles, la composition des classes.
Pourtant, ce volet est complètement absent de la consultation du ministre.

C’est pour cette raison que le SERQ, en collaboration avec la chercheure, madame Caroline Jeanson et, la conseillère à la recherche à la CSQ madame France Bernier, a initié une étude sur la composition des classes au niveau primaire des commissions scolaires des Premières-Seigneuries et de la Capitale.

Le SERQ a donc, durant l’année scolaire 2012-2013, recueilli dans 20 écoles primaires des commissions scolaires des Premières-Seigneuries et de la Capitale, des informations ainsi que des commentaires sur 5 936 élèves auprès de 283 enseignantes et enseignants dans autant de classes. 

Bonne lecture !

Denis Simard
Président 

L'étude, dans les médias


2016-11-22
Journal de Québec
Par Daphnée Dion-Viens

Intégration des élèves en difficulté: Le ministre Proulx «préoccupé»

Il veut ouvrir le débat sur l’intégration des élèves en difficulté en classe

Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, est «préoccupé» par la forte proportion d’élèves à risque ou en difficulté dans des écoles publiques de Québec.

Lire la suite


2016-11-21
Entrevue donnée au FM 93
Bouchard en parle
Animateur: Mathieu Boivin 

La moitié des élèves de Québec sont en difficulté à la fin de leurs études primaires !

 

Écouter l'entrevue


2016-11-21
Entrevue donnée à la Première Chaîne de Radio-Canada
Première heure 

Enquête du SERQ : la moitié des élèves du primaire seraient en difficulté ou à risque

Écouter l'entrevue donnée par la chercheuse, Madame Caroline Jeanson

 


2016-11-21
Entrevue donnée au BLVD 102,1
Québec aujourd'hui
Animateur: Stéphane Gasse 

La moitié des élèves en difficultés d'apprentissage à Québec

Écouter l'entrevue


2016-11-21
Journal de Québec
Par Daphnée Dion-Viens
Photo: Jean-François Desgagnés 

Les élèves «réguliers» de plus en plus rares

Près de la moitié des élèves des classes de Québec sont à risque ou en difficulté.

Dans les écoles publiques de Québec, près de la moitié des élèves à la fin du primaire sont à risque d’échec ou en difficulté et ont besoin d’une aide supplémentaire pour réussir, selon les enseignants interrogés dans le cadre d’une enquête inédite.

Lire la suite