Salaires

Prélèvements 2017

Sources : Retraite Québec, Revenu Québec et Agence du Revenu du Canada

RREGOP

  2016 2017
Taux de cotisation 11,12 % 11,05 %
Exemption 13 725,00 $ 13 825,00 $
Cotisation maximale* 7 070,21 $ 7 158,19 $

*Peut varier selon le calendrier scolaire et le calendrier de paie.

RRQ

  2016 2017
Taux de cotisation  5,325 % 5,4 % 
Exemption  3 500,00 $ 3 500,00 $ 
Cotisation maximale  2 737,05 $  2 797,20 $
Maximum des gains admissibles  54 900,00 $ 55 300,00 $ 

RQAP

  2016 2017
Taux de cotisation 0,548 % 0,548 %
Cotisation maximale 391,82 $ 397,30 $
Maximum des gains admissibles  71 500,00 $ 72 500,00 $

AE

  2016 2017
Taux de cotisation 1,52 % 1,27 %
Cotisation maximale 772,16 $ 651,51 $
Maximum des gains admissibles  50 800,00 $ 51 300,00 $

 

Entrée en vigueur de la nouvelle entente nationale et rémunération

La rémunération additionnelle est fonction du travail effectué entre le 141e jour de 2014-2015 et le 140e jour de 2015-2016.
Cliquez sur le document ci-dessous afin d'en connaître les détails.


 

Comment vérifier mon salaire annuel?

Afin de déterminer votre salaire annuel, vous devez prendre en considération deux éléments:

1. votre scolarité

Scolarité
Échelon
d'entrée
16 ans et - 1
17 ans 3
18 ans 5
19 ans 7
19 ans + doctorat
3e cycle
9
2. vous devez ensuite ajouter le nombre d’années d'expérience à votre échelon d’entrée.

Par exemple:

17 ans de scolarité (brevet) 

1 an d’expérience 
= échelon 4 (échelon 3 + 1 échelon) 
= 44 517 $

Calculez votre expérience dès maintenant!

Ce fichier Excel vous permet de calculer votre échelon.
Vous n'avez qu'à remplir les cases jaunes.

Échelle de traitement 2016-2017

La commission scolaire ne vous a pas payé correctement?

Voici un aperçu de vos droits
Il arrive que la commission scolaire commette une erreur dans votre rémunération ou tarde à vous payer. Les ententes locales comprennent des dispositions visant à les faire corriger:

Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Commission scolaire de la Capitale

Clause 6-9.05 :

« Advenant une erreur sur le traitement (...), imputable à la commission, cette dernière convient avec l’enseignante ou l’enseignant concerné des modalités à prendre pour corriger l’erreur.» 

Clause 6-9.04 :

« Advenant une erreur sur la rémunération (...), imputable à la commission, cette dernière corrige temporairement l’erreur en remettant à l’enseignante ou l’enseignant, au plus quatre (4) jours de travail après la demande de cette ou ce dernier un montant correspondant à la différence entre le montant net que l’enseignante ou l’enseignant aurait dû recevoir et celui effectivement versé par la commission.

« La correction réelle de toute erreur imputable à la commission sera effectuée en ajoutant la somme due à l’enseignante ou l’enseignant concerné à un prochain versement de la émunération devant être remis à cette enseignante ou cet enseignant dans les trente (30) jours de la réclamation de cette dernière ou ce dernier.»


Note: il est possible qu’à la commission scolaire de la Capitale, on «oublie» d’informer les enseignantes et enseignants concernés par une erreur dans leur rémunération de leur droit à une «correction temporaire».

N’hésitez pas à en faire part au personnel du service de la paie ou contactez le syndicat.

En tout temps, il est important de : 

  • Prendre connaissance des renseignements apparaissant sur chacun de vos bulletins de paie rapidement après leur émission ;
  • Prendre note systématiquement des dates et du nombre de périodes de suppléance occasionnelle que vous faites ;
  • Communiquez avec l’école ou le centre, le service de la paie et le syndicat si vous constatez des erreurs.